Héro*ïnes

GERTRUD BÄUMER ET HELENE LANGE

créé par

GERTRUD BÄUMER

* Née le 12 septembre 1873 à Hohenlimburg (Hagen), aujourd’hui en Allemagne

† Morte le 25 mars 1954 à Bielefeld, aujourd’hui en Allemagne

HELENE LANGE

* Née le 9 avril 1848 à Oldenbourg, aujourd’hui en Allemagne

† Morte le 13 mai 1930 à Berlin, aujourd’hui en Allemagne

Helene Lange et Gertrud Bäumer sont deux féministes et politiciennes allemandes. De nombreuses écoles allemandes portent aujourd’hui leur nom.

Helene Lange a notamment plaidé pour l’égalité des chances en matière d’éducation et de carrière pour les femmes. Elle est l’une des représentantes majeures de l’aile modérée du premier mouvement féministe allemand. Elle est aussi considérée comme la dirigeante incontestée du mouvement des enseignantes. En 1890, elle fonde l’Association générale des enseignantes allemandes (ou ADLV, pour « Allgemeine Deutschen Lehrerinnenverein »).

En 1898, Helene Lange fait la connaissance de Gertrud Bäumer. Helene Lange choisit Gertrud Bäumer pour lui succéder. Avec le soutien de Lange, Gertrud Bäumer devient la présidente de l’Union des organisations féministes allemandes (ou BDF, pour « Bund Deutscher Frauenvereine »). En 1919, Bäumer et Friedrich Naumann, entre autres, fondent le Parti démocrate allemand (DDP), dont Bäumer fut vice-présidente de 1920 à 1930.

Bäumer a également été largement impliquée dans la création du Service national des Femmes. Cette organisation caritative coordonnait l’approvisionnement alimentaire et contribuait à l’effort de guerre volontaire des femmes dans l’industrie et le commerce pendant la Seconde Guerre mondiale.

Au-delà de leur travail en collaboration, une très forte amitié se noue rapidement entre les deux femmes, ce qui les amène à vivre ensemble jusqu’à la mort d’Helene Lange en 1930. Ce type de cohabitation était appelé un mariage de Boston. À l’extérieur, ces « amitiés romantiques » étaient présentées comme platoniques, c’est-à-dire dénuées de désir sexuel.